Comment le sport influence-il notre métabolisme ?

Le métabolisme qui est l’ensemble des processus chimiques qui se produisent à l’intérieur du corps, notamment dans les cellules de l’organisme vivant. Elle fait intervenir des réactions de synthèses, transformant les nutriments en tissus vivants et des réactions de dégradations qui altèrent les éléments en vue de produire l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. Ainsi, le métabolisme équivaut simplement aux dépenses d’énergie nécessaire au bon fonctionnement des cellules et des organes. C’est aussi un ensemble de réactions biochimique pour une substance donnée. Le sport constitue un facteur qui joue un rôle important sur le niveau de métabolisme. Il influe le métabolisme de base et accroit le niveau de métabolisme.

Le sport influe le métabolisme de base

Le métabolisme basal est la quantité d’énergie que le corps brûle quotidiennement lorsqu’il est au repos ou est couché sans rien faire. Ainsi, pour faire fonctionner les organes vitaux (le cœur, le cerveau, les poumons…), le sujet qui est au repos et qui ne bouge pas, brûle constamment de l’énergie. Il dépense de l’énergie pour assurer la circulation sanguine, maintenir la température corporelle ou bien d’autres activités nécessaires à son maintien en vie.

Démarrage d'une course à pied

Cette dépense énergétique augmente lorsque le sujet réalise régulièrement une activité physique. En accroissant le niveau d’activité physique, le corps brûle plus de calories au repos, la calorie étant une unité de mesure de l’énergie. Ainsi, le sport accroît le taux de métabolisme basal. L’activité sportive qui favorise le développement des fibres musculaires (la musculation, l’haltérophilie, etc.) accroît également le métabolisme de base. Elle permet de dépenser plus d’énergie au cours de l’effort physique, mais également au cours de la période de repos.

La masse musculaire qui est induite au cours de cette activité sportive, dépense beaucoup d’énergie, même lorsque le sujet ne fait rien ou même quand il dort. Cette masse musculaire permet, ainsi, de brûler plus de calories au cours de séances d’entraînement ou pendant les temps d’arrêt. Une augmentation de la masse musculaire, requiert plus d’énergie de la part de l’organisme qui va donc brûler plus de calories au repos pour assurer le bon maintien de ces muscles, entrainant, ainsi, une augmentation du métabolisme de base au repos.

Le sport accroît le niveau de métabolisme

Le sport, à travers les entraînements, occasionne des dépenses énergétiques et constitue un facteur important de l’accélération du métabolisme. En effet, tout sport, du badminton à l’incontournable football, génère une augmentation des besoins énergétiques. Ainsi, le métabolisme va s’accroître proportionnellement à l’intensité de l’activité physique. Aussi, la quantité d’énergie dépensée dépend de la nature, de l’intensité et de la durée de l’exercice. Ce faisant, l’activité physique augmente le niveau du métabolisme pendant de longues heures en vue de favoriser une augmentation de la fréquence cardiaque, de la circulation sanguine, de la température au niveau du corps ainsi que l’apport d’oxygène et le rejet de dioxyde de carbone.

Boxeuse

Le sport induit des changements biochimiques qui permettent de brûler les calories et de maintenir le métabolisme actif après la fin de l’activité physique. Quand le sujet effectue des mouvements du corps qui entrainent une dépense d’énergie, le taux métabolique reste actif. Le fait d’être actif au quotidien, en pratiquant un sport, permet, ainsi, d’augmenter le métabolisme.

Le métabolisme est, de ce fait, maintenu à un haut niveau grâce à la pratique régulière d’une activité physique, favorisant un effort physique quotidiennement. Ainsi, avec des efforts physiques intenses, il y a un net accroissement du métabolisme, même après l’effort, comme c’est le cas avec les exercices de renforcement musculaire. Conséquemment, le sujet brûle une quantité importante d’énergie contrairement à ceux qui ne pratiquent pas d’activité physique. Ainsi, la pratique régulière d’une activité sportive, augmente le processus de transformations par lequel sujet brûle des calories. Le sport est, donc, un précieux allié qui permet de booster le métabolisme.

Leave a Reply