Les grands principes du régime vegan

La galopante pandémie d’obésité qui frappe le monde a vu apparaître un nombre impressionnant de régimes diététiques au nombre desquels on peut citer le régime vegan, un mode d’alimentation promu par des célébrités comme Bill Clinton, Alicia Silverstone, Jay Z et Beyoncé. Mais en quoi consiste-il exactement ? Quels sont les grands principes du régime vegan ?

Interdiction de la consommation de protéines animales

Le régime vegan, également connu sous l’appellation de régime végétalien, est basé sur l’interdiction de manger et d’utiliser des produits issus d’animaux. Il exclut la consommation de viandes de bœuf, de porc, de volaille, de gibier, de poissons, de fruits de mer, d’œufs, de produits laitiers ou de tout autre produit d’origine animale. Le veganisme éthique s’étend non seulement aux matières alimentaires, mais aussi au port ou à l’utilisation de produits d’origine animale. Les végétaliens rejettent la marchandisation des animaux. La British Vegan Society certifiera un produit uniquement s’il est exempt d’implication animale dans la mesure du possible.

Un strict respect de la dignité et de la vie animale

La principale différence entre ces deux régimes est que les végétaliens excluent les œufs et les produits laitiers. Les végétaliens les évitent, car ils estiment que leur production cause des souffrances animales et une mort prématurée. Dans la production d’œufs, la plupart des poussins masculins sont abattus parce qu’ils ne pondent pas d’œufs.

Pour obtenir du lait provenant de bovins laitiers, les vaches sont maintenues enceintes pour provoquer la lactation. Elles allaitent pendant trois à sept ans, puis abattues. Les veaux femelles sont séparés de leur mère dans les 24 heures suivant la naissance et sont alimentées de façon artificielle. Les veaux mâles sont abattus à la naissance ou envoyés vers des centres d’engraissement. De nombreux régimes vegans excluent également les produits issus d’insectes comme le miel et la soie. Le nectar d’agave est d’ailleurs présenté comme une alternative végétalienne populaire au miel.

Consommation exclusive de végétaux

Les régimes végétaliens sont basés sur les céréales, les légumineuses (en particulier des haricots), les fruits, les légumes, les champignons comestibles et les noix. Les analogues de la viande à base de soja (tofu) ou de blé sont une source commune de protéines. Le soja et ses produits dérivés sont l’un des aliments de base du régime végétalien parce que le soja est une source complète de protéine.

La viande est prohibée dans ce type de régime

Les graines de cette plante contiennent tous les acides aminés essentiels pour les humains. Elles sont consommées le plus souvent sous forme de lait de soja et de tofu. Les laits végétaux, tels que les laits d’amande, d’avoine, de riz, de chanvre et de coco sont utilisés en lieu et place du lait de vache ou de chèvre. Le lait de soja fournit environ 7 g de Protéines par tasse, comparativement à 8 g de protéines pour le lait de vache. Le lait d’amande est plus pauvre en énergie, en glucides et en protéines.

Le régime vegan est basé sur l’exclusion totale de produits d’origine animale et la consommation exclusive de produits végétaux. Tous les produits issus d’animaux sont systématiquement remplacés par des équivalents végétaux. Ce régime est avant tout issu d’une philosophie basée sur le respect de la vie animale.

Leave a Reply