Livial vous accompagne à la ménopause

La ménopause est la période correspondant à la fin de la période reproductive de la femme. Elle survient généralement entre 45 et 55 ans. Elle est accompagnée ou précédée de symptômes assez désagréables. C’est ici qu’intervient Livial, un médicament qui a été spécialement élaboré pour traiter ces symptômes. Appartenant au groupe THS ou Traitement Hormonal Substitutif, ce médicament vise à remédier à la carence en estrogènes. Sa substance active étant le tibolone.

Aspect, composition et actions de Livial

Livial est vendu sous forme de comprimés ronds à bords biseautés de couleur blanche avec 6 mm de diamètre. Une boite contient 28 pilules. Son principe actif est le tibolone (2,5 mg par comprimé). Il s’agit d’une hormone synthétique dont l’effet sur l’organisme est similaire à celui des hormones progestatives, œstrogènes et androgènes. Le progestatif est destiné à protéger l’utérus et l’estrogène sert à traiter les symptômes de la ménopause. Ses excipients sont le lactose, le stéarate de magnésium, l’amidon de pomme de terre et le palmitate d’ascorbyle.

Les indications du médicament

Livial est prescrit dans un premier temps en cas de troubles de la ménopause. Lesquels se traduisent entre autres par des troubles du sommeil, une sécheresse des muqueuses vaginales ou des yeux, une transpiration nocturne abondante, des bouffées de chaleur et des changements d’humeur se traduisant souvent par de la nervosité, de la dépression et de l’irritation.

Femme ménopausée

Dans un second temps, il est recommandé aux femmes ménopausées qui n’ont plus eu de menstruation depuis plus d’un an et qui souffrent des effets des troubles hormonaux, notamment la carence en œstrogène. Cette dernière est à l’origine de l’ostéoporose ou la décalcification osseuse augmentant le risque de fracture. Livial est également indiqué chez les femmes qui ont subi une ablation des ovaires. Dans tous les cas, l’accord d’un médecin est nécessaire.

Mode d’emploi et posologie

Un traitement à base du médicament Livial consiste à prendre un comprimé par jour, à la même heure. Ceci afin de laisser aux ingrédients le temps d’agir sur l’organisme. Les comprimés sont à prendre avec un grand verre d’eau avant, pendant ou après le repas.

Le traitement est à débuter au moins 12 mois après les derniers saignements (menstruation) si la ménopause est naturelle. Par contre, il doit commencer immédiatement pour le cas de la ménopause chirurgicale.

En cas d’oubli, prendre le comprimé tout de suite après avoir constaté l’oubli. Mais si vous ne le constater que 12 h après, ne prenez plus le comprimé oublié. Attendez l’heure habituelle. À noter qu’un oubli risque de provoquer de légers saignements.

Les contre-indications

Ce médicament est contre-indiqué chez une femme qui est hypersensible à l’un des ingrédients cités ci-dessus. Mais aussi chez les personnes ayant des antécédents d’accident thromboembolique, des saignements génitaux inexpliqués chez celles souffrant d’hépatite grave.

 

Leave a Reply