Nos astuces pour éviter les panaris

On désigne par le terme panaris, toutes les infections qui touchent les tissus mous des doigts. Le panaris peut avoir une origine bactérienne ou fongique et peut toucher des zones plus ou moins étendues. Ce mal est caractérisé par la douleur extrême qu’il entraîne et ses conséquences parfois très inesthétiques sur l’intégrité des doigts et celui des ongles. Avant de présenter nos précautions et astuces pour éviter les panaris, il importe d’en comprendre le processus de formation et les facteurs de risque.

Comprendre la formation des panaris

Un panaris est une infection de la peau qui entoure l’ongle. Il en existe deux types différents, à savoir les formes aiguë et chronique. La variante aiguë apparaît généralement de façon soudaine. Elle est caractérisée par une douleur intense, un gonflement, une hyperthermie localisée et une rougeur autour de l’ongle. Ce type de panaris survient notamment après une blessure du doigt. Il s’agit très souvent d’une infection bactérienne, où les pathogènes entrent dans l’organisme suite à une écorchure de la peau. La blessure résulte en général d’une déchirure de la cuticule, qui est la fine marge de peau entourant l’ongle. Cette affection touche le plus souvent les personnes qui rongent leurs ongles et celles qui sucent constamment leurs doigts.

La forme chronique provient plutôt d’une infection qui se développe lentement, provoquant un gonflement graduel, des douleurs et une rougeur de la peau autour des ongles. Ce type de panaris est généralement causé par des levures du genre Candida ou d’autres espèces de levure. Il affecte le plus souvent plusieurs doigts sur la même main. Les personnes les plus susceptibles de développer cette infection comprennent les personnes atteintes de diabète et les travailleurs dont l’emploi exige d’avoir constamment les mains dans l’eau ou des solvants. Au nombre de ces personnes, on compte les barmen, les techniciens de surface, les concierges, les dentistes, les infirmiers, les restaurateurs, ainsi que les coiffeurs et les esthéticiennes. Nos astuces pour éviter les panaris seront utiles à toutes ces personnes.

Ne laissez pas vos pieds sous l'eau trop longtemps

Facteurs prédisposant aux panaris

L’infection des tissus mous autour des ongles peut être déclenchée par divers facteurs, dont un traumatisme. L’une des causes les plus fréquentes est le rongement des ongles. Un morcellement fréquent et excessif des ongles peut provoquer la rupture des lambeaux de peau autour de la cuticule des ongles et ouvrir la porte à un envahissement par des bactéries pathogènes. Sucer trop fréquemment son doigt peut également endommager la peau autour des ongles, de même qu’une manucure mal conduite.

Lorsque l’ongle est coupé trop court, sa base peut subir un traumatisme et entraîner une rupture de la peau. Une manucure conduite avec des outils non désinfectés peut produire également le même résultat. Un lavage trop fréquent des mains peut fragiliser la peau et la rendre plus susceptibles aux ruptures et donc au panaris. Avoir les mains ou les pieds trop longtemps dans l’eau peut favoriser le développement de cette pathologie, car les levures affectionnent les environnements humides. En outre, des pathologies telles que le diabète, l’herpès ou le psoriasis, peuvent contribuer à l’émergence de cette maladie. Il est possible de s’en sortir grâce à nos conseils et astuces pour éviter les panaris.

Prendre soin de ses pieds

Précautions et astuces pour éviter les panaris

Une bonne hygiène est importante pour prévenir le panaris. Il faut s’atteler à garder vos mains et vos pieds propres pour éviter que les bactéries ne se retrouvent entre les ongles et la peau. L’évitement des traumatismes causés par le rongement et les manucures est primordial. Soyez prudents et faites preuve de douceur lorsque vous manucurez vos ongles. Évitez de couper vos cuticules ou de les enlever, car elles constituent une barrière naturelle contre les pathogènes. Si vous fréquentez un salon de manucure, allez-y avec vos propres outils.

Pour prévenir les infections chroniques, vous devez éviter l’exposition de vos mains à l’eau et aux environnements humides et les garder aussi secs que possible. Portez des gants en caoutchouc avec une doublure en coton absorbant si vos mains sont exposées de façon routinière à l’eau ou à des produits chimiques agressifs. Si vous souffrez de diabète, maintenez votre glycémie dans une gamme normale en suivant votre régime et en prenant vos médicaments.

Le panaris est une infection très douloureuse des doigts qu’on peut heureusement éviter grâce à un certain nombre d’astuces. La maladie étant due à l’infiltration de pathogènes suite à une blessure ou une exposition prolongée des doigts à des environnements humides, une bonne hygiène des doigts constitue la clé pour prévenir les panaris. Évitez de ronger vos ongles ou d’effectuer une manucure agressive. Ne gardez pas vos mains dans l’eau trop longtemps.

Leave a Reply